Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Calendrier

Conférences et colloques

-




Conférences, colloques et activités éducatives
des musées et établissements scientifiques

> 2017 | Planétarium

Activités au Planétarium - Film 360°: L'aveugle aux yeux d'étoiles
Nouveau film: Les colères du Soleil

> 27|28.04.2017 | Institut royal du Patrimoine artistique

Patrimoines en mouvement : entre préservation et dévotion
Ce n'est que dans les dernières années du XXe siècle que, sous l'impulsion de l'UNESCO, le patrimoine immatériel a été reconnu comme une fraction essentielle du patrimoine culturel de l'humanité. Les traditions orales, les savoir-faire, les pratiques sociales, les rituels et les événements festifs sont aujourd'hui reconnus comme des composantes fondamentales de la diversité culturelle. À ce titre, l'autorité publique doit veiller à en assurer la préservation pour les générations futures. Diverses manifestations reconnues du patrimoine culturel immatériel impliquent d'autres enjeux patrimoniaux. C'est le cas de certaines pratiques rituelles et festives centrées sur des objets faisant figure d'écrins véhiculant des valeurs mémorielles ou religieuses. Souvent, les processions en tous genres, religieuses ou non, assurent des déplacements d'objets mobiliers qui peuvent être eux-mêmes de haute valeur patrimoniale et qui sont à leur tour l'expression de la communauté qui les a engendrés. On songe par exemple aux antiques statues ou reliquaires en tous genres qui sortent périodiquement dans des conditions parfois susceptibles de mettre leur conservation en péril. Il y a donc un conflit de valeurs entre les manifestations relevant du patrimoine immatériel et les objets précieux qui les soutiennent. On reconnaîtra aussi un conflit de valeurs pour un même objet, qui peut être reconnu d'un côté comme objet de dévotion et de l'autre comme objet patrimonial.

> 05.05.2017 | Bibliothèque royale de Belgique

Concert de midi: Annelies Van Gramberen
La Bibliothèque royale de Belgique vous convie à six nouveaux rendez-vous musicaux, tout au long de sa nouvelle saison de concerts de midi 2016-2017.
Chaque concert se présente comme un voyage imaginaire au cœur des partitions conservées dans notre institution. Des interprètes talentueux et passionnés vous invitent à la découverte des trésors musicaux, connus et moins connus, issus de leur répertoire. N’hésitez pas à les rejoindre en nos murs pour savourer ces moments d’exception.

> 06.06.2017 > 08.05.2017 | Planétarium

Théâtre Kunstenfestival des Arts
The Tip of the Tongue
L’auteur, philosophe et homme de théâtre Pieter De Buysser crée une performance pour le Planétarium. Un philanthrope doté d’une immense foi dans le progrès et d’un défaut d’élocution entreprend de construire un vaisseau spatial. Le récit croise une forte courbure dans l’espace-temps, une petite fille lassée du Messie et un détective perdu que plus personne ne recherche. Un accélérateur de particules portatif, des tourbillons dans la mer de Chine, une douzaine de nébuleuses spirales et un trou noir majestueux font peu à peu monter la tension… Pour fabuleux qu’ils puissent être, tous les éléments de ce spectacle planétaire sont inspirés par la réalité politique et scientifique actuelle. The Tip of the Tongue est une exploration des frontières pour nationalistes, un cours de géographie locale pour cosmopolites, une conférence de cosmologie pour pionniers d’une nouvelle image du monde.

> 19.05.2017 | Bibliothèque royale de Belgique

5th International Numismatic Conference
How they died: Overstriking and Reminting in the Greco-Roman World
Comment les pièces de monnaie ont-elles disparu de la circulation? L’objectif de ces conférences est de promouvoir l’étude des monnaies dans une perspective historique à long terme. Un des sujets principaux sera : le monnayage pendant l’Antiquité était-il principalement basé sur la confiance dans les autorités et constituait-il de ce fait un monnayage fiduciaire ou n’était-ce pas le cas ? En collaboration avec le Fonds Wetenschappelijk Onderzoek, le Fonds de la Recherche Scientifique en CORES Interuniversity Attraction Pole.

> 21.05.2017 | Musée du Cinquantenaire

Partita partagée
Concert-conférence sur la Partita n°2 en ré mineur pour violon de J-S Bach (1720)
Œuvre unique dans le répertoire musical par la richesse, la variété et la puissance expressive de sa composition – culminant dans une poignante chaconne finale –, la Partita n°2 de Johann Sebastian Bach accompagne depuis longtemps le violoniste George van Dam. Avec Isabelle Dumont est né le projet d’un concert-conférence pour partager l’histoire, la conception et l’architecture musicale de cette pièce virtuose avant de la jouer, invitant ainsi le public à une autre approche du génie de Bach au travail.


Expositions
des musées et établissements scientifiques

2017 | Musée royal de l’Afrique centrale - Musée Pop-up

Pendant la fermeture pour rénovation, nous devenons un musée Pop-up: retrouvez-nous en divers endroits avec des expositions et activités pour tous

> jusqu'au 28.05.2017 | Institut royal du Patrimoine artistique

Restauration|Révélation
En 2012, les restaurateurs de l’Institut royal du Patrimoine artistique commençaient le traitement du polyptyque de l’Agneau mystique des frères Van Eyck. Ils ne s’attendaient pas à ce que cette restauration débouche sur une révélation : le vrai Van Eyck était caché sous des surpeints depuis des siècles ! L’exposition temporaire Restauration/RÉVÉLATION au centre culturel provincial Caermersklooster à Gand retrace l’histoire de cette restauration sensationnelle. Une promenade-découverte à travers les anciens vernis et les surpeints... jusqu’à l’ œuvre originale de Van Eyck. Du matériel visuel unique d’avant, pendant et après la restauration offre une réponse à toutes les questions : comment les restaurateurs procèdent-ils ? Quelles techniques scientifiques utilisent-ils pour confirmer leurs observations ou trouver de nouveaux éléments ? Et surtout, pourquoi les surpeints ont-ils tellement transformé l’œuvre et à quoi ressemble-t-elle maintenant ? L’exposition s’achève sur une projection vidéo monumentale des volets extérieurs qui parcourt 4 ans de restauration en quelques minutes... Toute l’évolution des peintures en images : une révélation progressive. Devenez restaurateur ! Laissez-vous entraîner dans cette promenade-découverte et voyez les volets extérieurs de l’Agneau mystique comme vous ne les avez jamais vus!

> jusqu'au 11.06.2017 | Institut royal du Patrimoine artistique

Expo Albrecht Bouts
Grâce à des prêts prestigieux en provenance entre autres de la National Gallery de Londres, du Prado et du Louvre, l’exposition Sang & Larmes. Albrecht Bouts et les Images de la Passion à l’affiche du MNHA du 7 octobre 2016 au 12 février 2017 réunit des œuvres exceptionnelles de la fin du XVe et du début du XVIe siècle. Cette exposition repose sur un partenariat avec l’IRPA et une collaboration avec le Suermondt-Ludwig-Museum d’Aix-la-Chapelle, qui l’accueillera du 8 mars au 11 juin 2017. Valentine Hendericks, historienne de l'art de l'IRPA, est la commissaire scientifique de l'exposition.

> jusqu'au 30.06.2017 | Institut royal des Sciences naturelles de Belgique

De cheminements d’eau et de biodiversité, vers des créations urbaines durables
L’exposition «De cheminements d’eau et de biodiversité, vers des créations urbaines durables» dépeint six réalisations développées en Région de Bruxelles-Capitale. Elles ouvrent de nouvelles fenêtres sur ce que pourrait devenir une ville qui valorise l’eau et la biodiversité. L’exposition montre l’état d’avancement de projets qui ont été réalisés au cours de ces dernières années. A l’aide de textes, illustrations, photos et cartes historiques, les projets suivants sont décrits: un Parcours biodiversité dans le Parc Léopold, là un Jardin bien tempéré à Potamoes, ici une Coulée verte et bleue à Neptune, là encore Morichar qui se désimperméabilise, une Nouvelle rivière urbaine entre Brel et Bempt ou la Source du Calvaire qui resurgit. L’exposition est présentée dans le Lobby du Muséum, situé entre la salle 250 ans de sciences naturelles et la salle BiodiverCITY. Elle a été réalisée par l’Institut et les Etats généraux de l’Eau à Bruxelles.
La visite de l’exposition est gratuite avec l’entrée aux salles permanentes du Muséum

> jusqu'au 02.07.2017 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Rik Wouters
Exposition rétrospective
Figure de proue du fauvisme brabançon, Rik Wouters laisse une œuvre éclatante et colorée, loin des drames qui ont marqué son existence jusqu’à sa disparition prématurée en 1916, à l’âge de 34 ans. Rik Wouters a dominé tant la peinture, la sculpture que le dessin : son parcours extraordinaire l’érige aujourd’hui en Maître incontournable de l’Art moderne en Belgique.
La rétrospective qu’organisent les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, en partenariat avec le Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers, est exceptionnelle. Pour la première fois, ces deux musées rassemblent en une seule exposition la plus importante collection d’œuvres de l’artiste belge le plus illustre du début du XXe siècle. Des prêts rares de collections privées et de grands musées internationaux complètent l’ensemble. Cette exposition majeure clôture les hommages liés au centenaire de la mort de l’artiste.

> jusqu'au 02.07.2017 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Angel Vergara: From Scene to Scene
Exposition focus
L’œuvre de l’artiste bruxellois d’origine espagnole Angel Vergara touche à de nombreuses disciplines : performance, vidéo, installation, dessin, peinture. Ces techniques constituent pour l’artiste autant de moyens d’explorer et d’ouvrir le champ de la peinture et de sa possible actualisation, tant d’un point de vue esthétique qu’éthique. Adepte d’une nouvelle approche figurative, Vergara traite des enjeux et défis contemporains de la peinture, tels la réinterprétation d'images déjà médiatisées ou leur manipulation marquée par le langage de l'image en mouvement.

> jusqu'au 02.07.2017 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Pierre Lahaut: les années 60
Exposition focus - Digital Experience
L’œuvre de Pierre Lahaut (1931-2013) reste un témoin privilégié de l’évolution des courants artistiques dans la deuxième moitié du XXe siècle en Belgique. On la rattache ainsi à différentes tendances successives, comme le symbolisme, le minimalisme, la nouvelle subjectivité, ou la géométrisation. Lauréat à deux reprises du prix de la Jeune Peinture belge, Pierre Lahaut est aussi connu comme membre du groupe Jeunes Figuratifs belges et cofondateur du groupe Axe 59. L’artiste se double d’un professeur reconnu et investi dans le monde académique. Il a ainsi enseigné pendant 17 ans à l’École nationale supérieure des Arts visuels de La Cambre (ENSAV) pour laquelle il a créé l’atelier de dessin et stimulation graphique.

> jusqu'au 03.09.2017 | Institut royal des Sciences naturelles de Belgique

POISON
Une exposition qui pique votre curiosité!
Les serpents, lézards, araignées, grenouilles, crapauds et autres animaux venimeux de l’expo POISON sont vivants et répartis dans une vingtaine de terrariums. Un soigneur veille à leur santé. Avec un peu de chance, vous pourrez l’observer, par la vitre de son laboratoire sécurisé, en plein travail…
Quand vous viendrez voir l’expo POISON et ses spécimens vivants, veillez à faire le moins de bruit possible, à ne pas frapper sur les vitres des terrariums et à vous déplacer doucement : dérangés par les vibrations (sonores), les animaux risquent de se cacher et vous auriez le plus grand mal à les admirer…
Une exposition produite par Grupo Atrox

> jusqu'au 26.02.2020 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Gao Xingjian - L’éveil de la conscience
Six œuvres monumentales de Gao Xingjian, créées spécialement pour les lieux! Dans ses « éveils de la conscience », l’artiste invite le flâneur à traverser l’image et à rencontrer, au-delà de l’encre, l’idée dans sa nudité existentielle... là où les musées (re)deviennent un espace voué à la contemplation.
Prix Nobel de Littérature en 2000, Gao Xingjian, Français d’origine chinoise, se veut un «passeur» entre le monde oriental qui constitue le socle de son identité et le monde occidental dont il discute l’idée de modernité. Son œuvre constitue aussi une passerelle entre peinture et écriture.

> jusqu'au 16.03.2020 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Bruegel. Unseen Masterpieces
When art meets technology

À travers une large palette d’expériences accessibles en ligne et in situ, cette initiative inédite propose à chacun de s’immerger dans les tableaux de Bruegel, en accédant aux détails infimes de chaque peinture ainsi qu’aux connaissances des experts. Plongeant dans l’univers du peintre, le spectateur découvre ces détails insoupçonnés qui sont la plus belle expression du génie du maître flamand. Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique ont initié cet événement avec l’Institut Culturel de Google, dans la perspective du 450ème anniversaire de la mort de Bruegel, en 2019. Ce projet innovant rassemble de prestigieux musées internationaux, pour la plupart européens, autour de la figure de Bruegel. Il est la concrétisation d’une profonde réflexion sur les changements en cours dans le domaine de la muséologie, à l’ère du digital.


Expositions à venir
des musées et établissements scientifiques

> 17.05.2017 > 17.09.2017 | Musée du Cinquantenaire

Once upon a time
L'âge d'or de la montre émaillée (1650-1850)
La collection d'horlogerie ancienne des Musées royaux d'Art et d'Histoire (MRAH) comprend un ensemble de montres de gousset des plus remarquables. Les montres émaillées, du XVIIe au XIXe siècle, qui en constituent sans aucun doute le joyau, illustrent avec brio les multiples facettes de cette technique décorative à la fois complexe et mystérieuse.
Cette collection forme à elle seule une sorte de musée en miniature, susceptible d'offrir au visiteur un vaste aperçu de l'évolution des tendances artistiques et des modes entre 1650 et1850. Si quelques pièces de la collection sont issues d'ateliers parisiens prestigieux, le gros de la sélection se rattache à l'activité des peintres émailleurs travaillant dans le cadre de la Fabrique genevoise.
Des robes en papier de l'artiste belge Isabelle de Borchgrave, ainsi que des oeuvres provenant d'autres collections des MRAH (porcelaine, vêtements, argenterie...) complèteront l'exposition.


Et aussi...

> Jardin botanique Meise



A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique