NL FR EN
www.belgium.be

Archives

La biodiversité en ... BD!
Venez rencontrer Hubert Reeves au Muséum des Sciences naturelles

Venez découvrir la biodiversité avec Hubert Reeves dans le cadre d’une rencontre suivie d’une séance de dédicace de la BD «Hubert Reeves nous explique: la biodiversité» (éd. Le Lombard) le samedi 24.02.2018, de 11 à 13h, au Muséum.
Après avoir porteì pendant des années son regard vers les étoiles, le célèbre astrophysicien Hubert Reeves a choisi de s’intéresser à l’environnement. Il est aujourd’hui un ambassadeur incontournable de la protection de la biodiversiteì et du vivant. Grâce à la bande dessinée, il s’adresse à toutes les générations et les sensibilise à la richesse des écosystèmes de notre planète, aussi fragiles qu’indispensables à notre survie.

Nocturne LES SINGES
Conférence de Roseline Beudels-Jamar

À l’occasion de la nocturne du 22.02.2018, Roseline Beudels-Jamar donnera une conférence intitulée Conserver les primates non-humains dans ce monde qui change: est-il déjà trop tard?

La biologiste Roseline C. Beudels-Jamar est responsable de l'unité «Biologie de la conservation» de l’IRSNB. Elle est actuellement la présidente du Conseil d’Administration du WWF Belgique. La conservation de la nature est autant sa profession que la passion de sa vie. Et elle a près de 40 ans d'expérience de terrain acquise dans de nombreux pays, notamment l'Indonésie, le Rwanda, la Thaïlande, l'Inde, le Népal et les pays du Bassin du Congo.

Sterrenkijkdagen op 23 en 24 februari 2018

Op meer dan 30 plaatsen in Vlaanderen kan je op vrijdag 23 en zaterdag 24 februari door kleine en grote telescopen naar de hemel turen. Tijdens de jaarlijkse sterrenkijkdagen van de Vereniging Voor Sterrenkunde is iedereen welkom om naar de maan, de planeet Jupiter en de sterren te kijken. Volkssterrenwachten en lokale verenigingen staan klaar om bezoekers te gidsen langs de wonderen van de nachtelijke sterrenhemel.
Deze activiteit is uiteraard volledig gratis!

Job Opportunity: DARIAH Is Seeking to Appoint a Part-Time Member of the Board of Directors

DARIAH, the Digital Research Infrastructure for the Arts and Humanities, is a pan-European organization, which aims to enhance and support digitally-enabled research and teaching across the humanities and arts. DARIAH is formally an ERIC, a European Research Infrastructure Consortium and is one of only 29 Landmarks on the Roadmap of the European Strategy Forum on Research Infrastructures. To date, 17 countries – Austria, Belgium, Croatia, Cyprus, Denmark, France, Germany, Greece, Ireland, Italy, Luxembourg, Malta, Poland, Portugal, The Netherlands, Serbia and Slovenia have become Members, while we also have a growing number of Cooperating Partners. DARIAH is therefore both an ambitious and still expanding organization, with six further candidate countries due to become members in 2020.
We are looking to appoint a part-time member of the Board of Directors from 01 September 2018, who will work closely with two other Board members, including the Chair of the Board. The Board of Directors is the executive body of DARIAH and its legal representative, also providing strategic leadership for our activities.

Nocturne de l’expo LES SINGES
Film et débat The Vervet Forest

À l’occasion de la nocturne du 08.02.2018, nous vous proposons un débat après la projection de The Vervet Forest, l’histoire de cinq bébés singes et de la protection de leur écosystème (film en anglais, débat en anglais, français et néerlandais).
En présence de Josie Du Toit, co-directrice et réhabilitatrice de la Vervet Monkey Foundation (à Tzaneen, au nord de l'Afrique du Sud).

Organisation publique de l’Année® 2018

Quelles organisations publiques seront couronnées lors de la remise des prix de ‘l'Organisation publique de l’Année®’ le 6 mars 2018?
Cette initiative, organisée par EY, DE TIJD/L’Echo et BNP Paribas Fortis, en est déjà à sa cinquième édition et a suscité beaucoup d’intérêt lors les éditions précédentes.
En tant qu'organisateurs historiques de ‘l'Entreprise de l’Année®’, ils souhaitent exprimer à nouveau cette année leur reconnaissance envers le secteur public.
Grâce à cette remise des prix, nous entendons mettre à l’honneur les organisations publiques qui sont aujourd'hui des outils performants au service du citoyen et des entreprises. Nous souhaitons mettre en évidence le fait que le secteur public est un environnement moderne dans lequel des personnes talentueuses exercent leur métier ainsi que des organisations où les objectifs et les résultats sont mesurables et mesurés. Nous souhaitons que les candidats de ce concours servent à encourager toutes les organisations publiques qui s’investissent quotidiennement afin de procurer un service de qualité à leurs clients.
A l'instar des éditions précédentes, des organisations publiques, institutions, administrations, services et départements issus de différents niveaux de pouvoir peuvent participer à ce concours. Un jury indépendant présidé par Monsieur Bernard Gilliot, Président de la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB), aura l'honneur de décerner plusieurs prix aux organisations publiques lauréates.

Narcisse TORDOIR, « Fake Barok »

Une fresque photographique monumentale exposée aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique dévoilent ce mardi 16 janvier 2018 l’œuvre magistrale « Fake Barok » de Narcisse Tordoir installée dans l’immense hall d'entrée (Forum) du musée bruxellois, en présence de l'artiste.
L’installation de 28 mètres de long est, avant tout, un questionnement de la relation contemporaine entre l’art, la politique et la réalité. À la forme spatiale du triptyque, généralement associé à l’art chrétien, « Fake Barok » offre un regard sur des problématiques mondiales actuelles. Dans une suite d'images créée à partir de scènes et de références photographiques, le monde se déploie comme une frise de guerres, de migrations, de pauvreté, de changements climatiques, etc.; des thèmes qui ébranlent sans cesse l'Humanité.

L’œuvre de Jan van Eyck en ligne!

L'œuvre de Jan van Eyck est maintenant visible à une seule et même adresse: sur le site Closer to Van Eyck
L'IRPA et Musea Brugge/Kenniscentrum vzw mettent en ligne, sur closertovaneyck.kikirpa.be les macrophotos et les images scientifiques de 20 œuvres de Jan van Eyck issues de 11 musées prestigieux. Cette documentation a été réalisée grâce à un équipement de pointe et selon une procédure standardisée. L'accès libre en ligne à ces précieux documents est un pas énorme pour l'étude de ce fondateur de l’art pictural flamand reconnu internationalement.

Le projet VERONA a été financé par la Politique scientifique fédérale (BELSPO), dans le cadre du programme BRAIN-be (Belgian Research Action through Interdisciplinary Networks) et bénéficie du soutien de Musea Brugge et de la collaboration de Closer to Van Eyck.

Soirée "Parc Virunga" au Muséum

Le Muséum des Sciences naturelles ouvrira l’expo LES SINGES en soirée et permettra d’aller plus loin dans la connaissance de nos cousins primates en proposant une ou deux nocturnes par mois.

À l’occasion de la nocturne du 18 janvier 2018, nous vous proposons un débat après la projection de Virunga, de l'espoir pour tout un peuple (en français).

Visite libre de l’expo LES SINGES
Projection du film « Virunga, de l’espoir pour tout un peuple » et questions-réponses en présence de S.A.R. la princesse Esmeralda de Belgique, M. François-Xavier de Donnea et Nicolas Delvaulx le réalisateur.

Présentation du livre « Virunga, archives et collections d’un parc national d’exception » par ses auteurs.

L’Observatoire royal de Belgique et EMXYS reçoivent le feu vert pour participer à la mission spatiale de défense planétaire Hera

L’Observatoire royal de Belgique et EMXYS (Espagne) ont été sélectionnés par l’Agence spatiale européenne (ESA) pour fournir un gravimètre au vaisseau spatial Juventas qui se posera sur l’astéroïde Dimorphos dans le cadre du programme de défense planétaire de l’ESA.
L’Observatoire royal de Belgique et EMXYS fourniront l’instrument GRASS qui effectuera des mesures sur le champ de gravité de l’astéroïde Dimorphos. Le gravimètre fait partie du CubeSat Juventas, fabriqué par GomSpace Luxembourg, qui se posera sur l’astéroïde en 2027, après avoir voyagé à bord du vaisseau spatial Hera de l’ESA. GRASS sera le premier gravimètre sur un astéroïde.

WHEN ART MEETS MUSIC: Quand l’art et la musique se rencontrent

C’est tout naturellement que les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MrBAB) ont décidé d’offrir un espace d’expression au Belgian National Orchestra, privé de public depuis plusieurs mois.
Des musiciens du Belgian National Orchestra ont investi les salles du Musée Old Masters pour un concert unique en très petit comité enregistré et mis en dialogue avec des chefs-d’œuvres de Bruegel, Rubens ou Jordaens.
Les œuvres d’art nous livrent une forme de poésie du quotidien : beauté des paysages enneigés et des visages à la lueur des bougies, saveur des mets d’autrefois pour des banquets de fête pour que s’opère la magie de l’art et de la musique. Le meilleur de la musique classique et des arts visuels forment ainsi une expérience totale qui irradie la beauté, l’espoir et la convivialité, et qui sera accueillie avec délice en cette période hivernale.
S’il y a une chose que nous avons retenue ces derniers mois, c’est que le lien social est d’une importance capitale en temps de crise. C’est pourquoi les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique et le Belgian National Orchestra joignent leurs forces dans un magnifique projet. Avec le concept « When Art meets Music”, les deux institutions soutiennent leurs abonnés et visiteurs réguliers tout en rayonnant vers des publics plus fragiles.

Le satellite Altius : c’est du belge avec des logiciels signés SPACEBEL

Un contrat majeur avec l’ESA hisse SPACEBEL parmi les acteurs principaux de cette nouvelle mission d’observation de la Terre prometteuse
Déjà impliquée dans la mission d’observation de la stratosphère Altius (Atmospheric Limb Tracker for the Investigation of the Upcoming Stratosphere) à plusieurs niveaux depuis 2018, la société d’ingénierie logicielle SPACEBEL termine l’année 2020 en beauté. L’Agence spatiale européenne (ESA) vient, en effet, de lui octroyer officiellement un nouveau contrat portant sur la fourniture du segment sol de gestion des données de la charge utile du satellite. Cette infrastructure sol opérationnelle sera installée à Redu et traitera les données produites par l’instrument de bord avant leur transmission aux différents utilisateurs.
Composant du programme européen « Earth Watch » avec la Belgique en tant que principal contributeur à hauteur de 94% du budget, Altius est un micro satellite dédié à la surveillance opérationnelle des profils d'ozone stratosphérique. Cette nouvelle mission de l’ESA initiée par l’Institut Royal d’Aéronomie Spatiale de Belgique (IASB) permettra de détecter la composition de l’atmosphère et les changements de la couche d’ozone stratosphérique. En plus des émissions de gaz à effet de serre, le satellite va mesurer d’autres traces de gaz atmosphériques tels que les aérosols qui nuisent à la qualité de l’air sur Terre.
Face aux enjeux environnementaux actuels, Altius apportera aussi, pour une durée minimum de 3 ans, une réponse à la pénurie imminente de satellites capables de surveiller la présence des composants de notre atmosphère.
D'un point de vue technologique, Altius se distingue par une ligne de visée à l’horizon qui doit permettre d’établir des profils d’ozone avec la résolution requise. S’inscrivant dans la lignée de la famille Proba, le développement ainsi que l’exploitation du futur satellite belge iront de pair avec une optimisation des coûts. Son lancement est programmé fin 2023 depuis Kourou.

KBR remporte un visit.brussels Award

L'exposition ‘The World of Bruegel in Black and White’ a aujourd’hui reçu le prix “Most noted exhibition (2019)” décerné par visit.brussels.
La première exposition présentée dans les espaces entièrement rénovés du Palais de Charles de Lorraine a aujourd'hui été récompensée.
• KBR remporte le "Most Noted Exhibition Award"
• "The World of Bruegel in Black and White" a attiré quelque 30.000 visiteurs
• Alternative virtuelle à la remise des visit.brussels Awards
Grâce à ce prix attribué par visit.brussels, "The World of Bruegel in Black and White" est de nouveau sous les projecteurs en tant qu’exposition originale ayant contribué activement au rayonnement de Bruxelles, tant au niveau national qu'international.

GIEC: Government and Expert Review of the Working Group II Contribution to the IPCC Sixth Assessment Report, Climate Change 2021: Impacts, Adaptation and Vulnerability.

Période: 4 décembre 2020 – 29 janvier 2021, 23:59 (GMT+1)
Les experts qui souhaitent participer peuvent se registrer (au plus tard le 22 Janvier 2021, 23:59 (GMT+1)). Si vous souhaitez participer ou avoir plus d’info, veuillez en informer par mail Martine.Vanderstraeten@belspo.be, IPCC Focal Point.
Pour plus d’info sur les produits du GIEC et le processus d’évaluation: www.ipcc.ch

Découverte inédite d’une œuvre du maître baroque Jacques Jordaens à l’hôtel de ville de Saint-Gilles, à Bruxelles

Une œuvre de première importance du maître baroque anversois Jacques Jordaens (1593-1678) a été retrouvée dans l’hôtel de ville de Saint-Gilles à Bruxelles. C’est l’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) qui a fait cette incroyable découverte lors d’un inventaire mandaté par urban.brussels en 2019.
L’œuvre, qui sommeillait dans le cabinet de l’échevin de l’urbanisme depuis près de 60 ans, a longtemps été considérée comme une simple copie. Pourtant, le précieux panneau peint est maintenant authentifié comme la version la plus ancienne connue d’une composition de « La sainte famille » que Jordaens réutilisera dans trois autres tableaux conservés dans les prestigieux Metropolitan Museum de New York, l'Ermitage de Saint-Pétersbourg et l'Alte Pinakothek de Munich.
C’est la collaboration scientifique entre l’IRPA, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) et les experts internationaux du Jordaens Van Dyck Panel Paintings Project qui permet aujourd’hui, après plus d’un an de recherches approfondies, d’attribuer avec certitude cette œuvre à Jacques Jordaens, aux alentours de 1617-1618.