Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home
Link naar RSS feed

Archives

Remplacement du navire de recherche océanographique Belgica

Sur proposition du ministre de la Défense Steven Vandeput et de la secrétaire d'Etat à la Politique scientifique Zuhal Demir, le Conseil a marqué son accord sur l'attribution du marché public pour le remplacement du navire de recherche océanographique Belgica.
En marquant son accord, le Conseil des ministres donne le feu vert pour l'acquisition d'un nouveau navire de recherche océanographique en remplacement du Belgica. Ce remplacement a été approuvé en mars 2017. Les phases de conception et de construction du nouveau navire seront suivies par une équipe sur le chantier de trois personnes et démarreront en janvier 2018. La livraison du navire est prévue au printemps 2020.


Imagination: The evolution of human mind viewed from the study of chimpanzees.

Dans le cadre de l'exposition LES SINGES, le Muséum vous propose 11 nocturnes inédites! Visitez l'expo de 17h30 à 21h30 et assistez dès 19h soit à une conférence, soit à la projection d'un documentaire suivie d'un débat.
À l’occasion de la nocturne du 09.01.2018, Tetsuro Matsuzawa donnera une conférence intituléeImagination: The evolution of human mind viewed from the study of chimpanzees (en anglais)

Matsuzawa has been studying chimpanzee both in the laboratory and in the wild. The laboratory work is known as "Ai-project" in the Primate Research Institute of Kyoto University since 1977: a female chimpanzee named Ai learned to use Arabic numerals to represent the number (Matsuzawa, 1985, NATURE). The field work has been carried out in Bossou-Nimba, Guinea, since 1986, focusing on the tool use in the wild. Matsuzawa tries to synthesize the field and the lab work to understand the mind of chimpanzees to know the evolutionary origins of human mind. He published the books such as "Primate origins of human cognition and behavior", "Cognitive development in chimpanzees", "The chimpanzees of Bossou and Nimba". He got several prizes including Jane Goodall Award in 2001, and The Medal with Purple Ribbon in 2004, The Person of Cultural Merit in 2013.

Plus: https://www.naturalsciences.be/fr/museum/visits-and-activities/activities-detailed-fiches/9122


Publication d’un nouveau spectre solaire de référence: le spectre SOLAR-ISS

La mesure précise du spectre solaire hors atmosphère et de sa variabilité est fondamentale pour
• la physique solaire
• la photochimie atmosphérique terrestre
• le climat de la Terre
Le rôle de la variabilité solaire sur le climat reste un sujet d’intérêt scientifique et sociétal fort. Une équipe scientifique internationale, dont fait partie l’Institut royal d’Aéronomie Spatiale de Belgique, a déterminé avec précision un nouveau spectre solaire de référence à partir des mesures réalisées par l’instrument SOLAR/SOLSPEC à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS).
Cette étude a été publiée dans la revue scientifique Astronomy and Astrophysics en novembre 2017.

Plus: http://www.aeronomie.be/fr/nouvelles-presse/2017-12-19-spectre-solar-iss.htm


Un platéosaure pour Bruxelles

Un squelette authentique de dinosaure arrive à Bruxelles près de 135 ans après la découverte des Iguanodons de Bernissart.
Après une année et demie de dégagement minutieux et d’assemblage sur une armature métallique faite sur mesure, Ben le platéosaure est fin prêt pour être exposé au Muséum des Sciences naturelles à Bruxelles. Provenant d’une carrière de marne en Suisse, ce squelette authentique mesure environ 6,4 mètres et est vieux de 210 millions d’années (il date de la fi du Trias). Plateosaurus était l’un des tout premiers grands dinosaures et un prédécesseur des sauropodes comme Diplodocus. Voici l’histoire de «Ben».

Plus: https://www.naturalsciences.be/fr/news/item/9181


Découverte d’un nouveau raptor… semi-aquatique!

Une équipe internationale de chercheurs, dont des paléontologues belges, a décrit un nouveau dinosaure de Mongolie capable de nager. Jusqu’à présent, cette caractéristique n’avait jamais été aussi clairement établie chez les dinosaures. Le fossile d’Halszkaraptor, datant de 75 millions d'années et parfaitement conservé, avait été volé en Mongolie et circulait depuis dans des collections privées.

Une équipe de scientifiques a décrit une nouvelle espèce de dinosaure qui pouvait se déplacer aussi bien sur terre que dans l’eau : Halszkaraptor escuilliei (surnommé « Halszka » en l’honneur de la paléontologue polonaise Halszka Osmólska, pour sa contribution à l’étude des dinosaures mongols du Désert de Gobi). « Les dinosaures étaient des animaux terrestres – du moins, c’est ce que nous avons toujours cru – mais, pour la première fois, nous pouvons affirmer que certains nageaient », déclare Pascal Godefroit, paléontologue à l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique. « Halszka » évoluait probablement dans l’eau comme les manchots et autres oiseaux aquatiques grâce aux mouvements de ses pattes avant. Son long cou de cygne et ses dents allongées lui permettaient d’attraper les poissons sous l’eau. Le prédateur, qui mesure 80 cm de la tête à la queue, est étroitement lié à Velociraptor, célèbre depuis les films Jurassic Park. Le nouveau raptor semi-aquatique a été décrit dans la revue scientifique Nature.

Plus: http://www.belspo.be/belspo/organisation/actua/2017_1206_KbinIrsnb_fr.pdf


Les impacts environnementaux des parcs à éoliennes en mer en Belgique.
Nouveau rapport IRSNB

Dès 2016, 232 éoliennes seront opérationnelles dans la partie belge de la Mer du Nord, avec une capacité commune de 870 mégawatts. Afin d'atteindre l'objectif national de 13% de la production d'électricité à partie d’énergie renouvelable d'ici 2020, une augmentation du nombre de turbines jusqu’à environ 500 unités dans cette zone est prévue. Ensemble, elles auront une capacité de 2 200 mégawatts, ce qui couvre jusqu'à 10% des besoins totaux en électricité de la Belgique. Avec 238 km² réservés aux parcs éoliens offshore dans les eaux belges et 344 km² dans la région néerlandaise voisine de Borssele, les conséquences écologiques sont inévitables. C'est pourquoi un programme complet de surveillance de l'impact sur l'environnement a été mis en place, celui-ci est pleinement opérationnel depuis 2008. Un nouveau rapport décrivant les résultats les plus récents est désormais disponible.

Plus: http://www.belspo.be/belspo/organisation/actua/2017_1205_KbinIrsnb_fr.pdf


Un chef-d’œuvre de Gauguin dévoilé après 11 mois de restauration

Il y a un an, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique lançaient une opération de crowdfunding pour la restauration d’un tableau de Paul Gauguin. En à peine trois semaines l’objectif des 45.000 EUR a été atteint grâce à la générosité du public et du mécène le Fonds Baillet-Latour. «Le portrait de Suzanne Bambridge», après 11 mois de restauration minutieuse, sera enfin dévoilé ce mercredi 29 novembre lors d’une soirée exclusive pour les grands donateurs, au Musée Fin-de-Siècle à Bruxelles. La direction du musée et le restaurateur présenteront les différentes étapes de la restauration, ainsi que les étonnantes découvertes réalisées. On apprendra notamment que Gauguin a réalisé lui-même des restaurations sur le tableau, à Tahiti, en y laissant même une empreinte dans la couche picturale.

« Le portrait de Suzanne Bambridge » est l’un des chefs-d’œuvre de Paul Gauguin. Peint par l’artiste lors de son premier séjour à Tahiti (1891), c’est le premier (et rare) portrait frontal qu’il réalise. Ce tableau a connu un grand nombre de tribulations et a été endommagé par de multiples transports, stockages et restaurations peu adéquates avant d’être acquis par les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique en 1923. Dès le jeudi 30 novembre 2017, le public pourra redécouvrir l’œuvre restaurée dans la collection permanente du Musée Fin-de-Siècle, à côté de deux autres œuvres de Gauguin: «Conversation dans les prés. Pont-Aven» (1888) et «Le calvaire breton» (1889).


La Bibliothèque royale de Belgique conservera bientôt toutes les publications numériques

La Secrétaire d’État à la Politique scientifique Zuhal Demir modifie la loi sur le dépôt légal. Contrairement à de nombreux autres pays européens, si les éditeurs avaient déjà l’obligation de déposer leurs publications auprès de la Bibliothèque royale de Belgique, cette obligation ne s’appliquait qu’aux publications « sur support matériel ». Afin d’éviter un trou noir numérique, la Secrétaire d’État étend la loi aux publications en ligne.

Plus: https://kbr.prezly.com/la-bibliotheque-royale-de-belgique-conservera-bientot-toutes-les-publications-numeriques#


«Ben le Platéosaure» composé de 300 briques LEGO®

Le cadeau de fin d’année idéal, en vente limitée
et un événement au Muséum pour tous les fans de dinos et/ou des petites briques danoises!

En mars dernier, nous lancions, avec succès, notre campagne de crowdfunding pour sortir Ben le platéosaure des coulisses et l’exposer dans nos salles.
À l’initiative de la société Amazings, spécialisée en art et événements utilisant les briques LEGO®, et toujours dans le cadre de cette campagne, nous organisons une dernière action ludique pour les jeunes fans de dinos : un concours de création de dinosaures en briques pour les enfants le 17 décembre prochain (à l’occasion d’une journée familiale festive pour laquelle vous recevrez plus d’infos).
À cette occasion, Amazings a aussi développé un kit de briques LEGO® pour les vrais fans de dinos. Il représente Ben dans ce qui était son « environnement naturel » avec en bonus… un paléontologue d’aujourd’hui à reconstituer aussi ! Composé de près de 300 pièces et mesurant 12x26x15 cm, il sera produit à 500 exemplaires seulement et mis en vente au Muséum (dans la limite des stocks disponibles) à 50€, le 17 décembre seulement ! Les bénéfices de ce projet viendront compléter la campagne de crowdfunding.
Il s’agit d’un tirage limité et déjà collector. Il n’y en aura pas pour tout le monde !
Réservez vite votre exemplaire sur www.dinoben.be


Le mystère de "La pose enchantée" enfin résolu!

Le mystère dévoilé: la dernière pièce manquante de «La pose enchantée», oeuvre de première importance de Magritte, découverte par des chercheurs de l’ULiège sous son tableau «Dieu n’est pas un saint», au Musée Magritte.
La 4e et dernière partie de «La pose enchantée», une oeuvre de René Magritte répertoriée mais dont avait perdu la trace depuis 1932, a été découverte par les chercheurs de l’Université de Liège sous une autre peinture du maître exposée au Musée Magritte de Bruxelles, «Dieu n’est pas un saint». Cette découverte met fin à une énigme de plus de 80 ans et permet de restituer complètement mais virtuellement une oeuvre de première importance du maître du surréalisme belge.

Plus: http://www.belspo.be/belspo/organisation/actua/20171114_KmskbMrsnb_magritte_fr.pdf


Launch your design with Cheops

ESA is offering graphic designers and artists a unique opportunity to feature their work on the rocket carrying the Cheops satellite.
The design will be placed on the Soyuz rocket’s fairing, the tough outer shell that protects the satellite during launch and as it passes through the atmosphere into space.
At an altitude of about 100 km the fairing will be jettisoned and fall back to Earth, while Cheops will continue into orbit.
Cheops, a partnership between ESA and Switzerland, will observe bright stars known to host planets.
Scientists will use high-precision monitoring of a star’s brightness to examine the transit of a planet as it passes briefly across the bright face.
The information will help to reveal the structure of planets circling other stars, especially those in the Earth-to-Neptune mass range. The mission will also contribute to our understanding of how planets change orbits during their formation and evolution.
Cheops is currently on track to be ready for launch by the end of 2018.
This competition is an exciting opportunity for students of graphic art or design, or early career graphic artists and designers to make one of their designs a part of ESA history.
For the winner, the design will be visible during launch preparations and liftoff, as well as on photographs and video footage taken at the spaceport in Kourou, French Guiana.
In addition, the winner will be invited to attend the main Cheops launch event in Europe as a guest of ESA and to watch as their design climbs skywards.
Designs selected as runners-up will be exhibited during the event, which will be broadcast through multiple media channels.
The deadline for submissions is 17:00 GMT (18:00 CET) on 31 January.

Plus: http://m.esa.int/Our_Activities/Space_Science/Launch_your_design_with_Cheops


EU Prize for Women Innovators 2018

The Women Innovators Prize Team would like to inform you that the EU Prize for Women Innovators 2018 will be open for application until 15 November 2017.
The fifth edition awards three of Europe's most innovative women entrepreneurs and one young innovator with prizes up to 100.000€. All finalists will also get the opportunity to obtain high level of visibility for their business to gain traction.

Plus: http://ec.europa.eu/research/prizes/women-innovators/index.cfm?pg=home


Call for Science observing proposals
(Telescope ARIES 3.6 m , Devasthal India)

ARIES invites members of the Indian and Belgian astronomy community to participate in the call for Science observing cycle 2018A for the observations with 3.6-m Devasthal Optical Telescope (DOT).
India has 93% share in the telescope time of which 33% is guaranteed to ARIES, and 7% to Belgian astronomers. The Principal Investigator of the proposals should have affiliations at Indian or Belgian academic institutions and/or universities.
The observing period: 01 February to 31 May, 2018 The proposal submission deadline: 30 November, 2017 23:59:59 IST
You can submit your observing proposals through online proposal submission system at www.aries.res.in/dopses
Two instruments are offered for observations namely Optical CCD Imager and Near Infrared Imager (TIRCAM-2). For more information on telescope and instruments, please visit www.aries.res.in/dot
Allocation of time on the telescope will be based on the assigned ranking of the proposals through a peer-review process by Indian and Belgian Time Allocation committees for Indian and Belgian proposals, respectively.
ARIES will provide telescope operators and site-staff to perform routine start-up & shut-down procedures, and safety checks at the telescope.

Questions regarding the operational policies with the DOT should be directed to Dr. Brijesh Kumer.
For specific questions related to 4Kx4K Imager and TIRCAM-2, contact Dr. S. B. Pandey and Prof. D. K. Ojha), respectively. For general assistance regarding the proposal submission process, contact Dr. Yogesh Joshi / Purushottam


Y aura-t-il plus de sole en mer du Nord en raison du changement climatique?

La sole commune (Solea solea) est un poisson plat à haute valeur économique (représentant jusqu’à 40% du profit annuel des pêcheries Belges ces dernières années), qui subit une forte pression de pêche. Afin de gérer durablement les stocks de cette espèce, il est non seulement nécessaire de considérer la pression de pêche, mais aussi d’estimer l’impact du changement climatique sur l’abondance et la distribution de la sole. Une nouvelle étude fournit les premiers aperçus: plus de larves seront capables de s’installer avec succès, mais elles seront géographiquement divisées différemment dans la mer du Nord.

Plus: http://www.belspo.be/belspo/organisation/actua/20171030_SoleTong_fr.pdf


Des paléontologues découvrent un iguanodon « primitif » aux dents comme des ciseaux

Une équipe franco-belge de paléontologues vient de décrire une nouvelle espèce de dinosaure avec des dents comme des ciseaux. Les restes fossiles de Matheronodon provincialis – un parent primitif de l’iguanodon – ont été mis au jour en Provence, pendant un « paléotrip » du Muséum des Sciences naturelles.

Plus: https://www.naturalsciences.be/fr/news/item/9102


Jordaens, Van Dyck, Rubens
Nouvelles recherches, nouvelles découvertes !

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique ont dévoilé les résultats exclusifs de recherches menées autour de l'oeuvre de Jacques Jordaens, Antoine Van Dyck et Pierre Paul Rubens. Le “Jordaens Van Dyck Panel Paintings Project”, un projet de recherche scientifique dirigé par les MRBAB, révèle quelques étonnantes surprises. Le projet ne se limite pas à comparer la peinture sur panneaux des maîtres flamands Jordaens et Van Dyck, il établit également le lien avec l’atelier de Rubens.

Plus: http://jordaensvandyck.org/


TERRASCOPE: Les données Sentinel maintenant disponibles pour tous les utilisateurs belges

La Commission européenne a mis en place le programme COPERNICUS de manière à mieux comprendre notre environnement. Composants essentiels de ce programme, les satellites Sentinel sont développés par l'agence spatiale européenne (ESA) dans le but de cartographier notre planète de manière détaillée. Les images "brutes" des satellites Sentinel sont librement accessibles pour tous: chercheurs, administrations, industries et simples citoyens.
Néanmoins, il n'est pas toujours facile pour tout un chacun d'accéder à ces images qui, le plus souvent, ne sont pas utilisables telles quelles. C'est pourquoi chaque pays européen peut, en accord avec l'ESA, mettre en place un segment sol collaboratif “Collaborative Ground Segment”. Celui-ci permet un accès plus facile aux données satellites et à des produits issus de ces images, fournissant ainsi directement une information utile pour les utilisateurs intéressés.

BELSPO (la Politique Scientifique Fédérale) lance TERRASCOPE (https://www.terrascope.be), le segment sol collaboratif belge. Il utilise les infrastructures existantes et développées par la Belgique pour les missions SPOT-VEGETATION et PROBA-V. TERRASCOPE vise, dès à présent, la fourniture des produits et services suivants:
- Images Sentinel;
- Produits d'information basés sur des images Sentinel;
- Capacités de traitement utilisables par des tiers pour la production de leurs produits d'information.

TERRASCOPE est aussi une plateforme dynamique où de nouveaux développements issus de la collaboration entre partenaires belges, en consultation avec BELSPO, peuvent trouver leur place.
Avec le lancement de cet outil, BELSPO souhaite encourager l'utilisation des données Sentinel au niveau belge. De manière à bien identifier les besoins des utilisateurs et d'adapter notre segment sol collaboratif en conséquence, nous encourageons chacun d'entre vous à remplir l'enquête relative à TERRASCOPE. (https://www.terrascope.be).

Plus: http://www.belspo.be/belspo/organisation/actua/20171024_TERRASCOPE_WS_FR.pdf


Numerous PhD scholarships available in Melbourne

The Australian-German Climate and Energy College at the University of Melbourne has a number of PhD scholarships available. The scholarships are available to Australian and international candidates that are keen to research climate or energy transition issues from any discipline or perspective. For many topics, there is the opportunity to undertake joint PhDs with our German partner universities.
Applications close on 6 November 2017 and projects will commence early in 2018.

Plus: http://climatecollege.unimelb.edu.au/join-us


GIEC- nominations - pour le 26 Octobre 2017 au plus tard

Les conclusions des contributions du Groupe de travail à l'AR6 ont été approuvées en plénière à la 46e session du GIEC (Montréal, Canada, du 6 au 10 Septembre 2017). On peut les consulter sur le site Web du GIEC (http://bit.ly/2wg2QtT). La contribution du Groupe de travail I sera terminée en Avril 2021, Groupe de travail II en Octobre 2021, Groupe de travail III en Juillet 2021 et Rapport de synthèse en Septembre 2022. Le résumé du rapport de synthèse sera élaboré en avril 2019.
Le GIEC nous invite à soumettre des candidatures d'experts (pour examen par les Bureaux) en tant que "Coordinating Lead Authors", "Lead Authors", and "Review Editors" pour ce sixième rapport d'évaluation (AR6) du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat.
Notez qu'une nomination ne signifie pas nécessairement un financement par BELSPO ou une autre agence de financement, lorsqu'elle est sélectionnée. Cis vous êtes intéressé, veillez prendre contact avec le IPCC NFP Martine.Vanderstraeten@belspo.be.
Le CIP-IPCC examinera les propositions.
Puis-je vous demander de distribuer cet appel aux candidatures à vos collègues afin que la recherche belge puisse être évaluée et intégrée dans le nouveau rapport et, via cette procédure, devenir une information pertinente sur les politiques (non prescriptive) pour décision les décideurs.


MAGRITTE
Ouverture d’une exposition exceptionnelle

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) ouvrent ce vendredi 13 octobre l’exposition « Magritte, Broodthaers & l’art contemporain », l’événement majeur de l’Année hommage Magritte 2017 qui commémore le 50ème anniversaire du décès de l’artiste.
L’exposition met en évidence l’héritage de Magritte à travers un dialogue entre ses œuvres originales et les réinterprétations d’artistes modernes et contemporains. De Marcel Broodthaers à Andy Warhol, jusqu’aux expressions artistiques les plus contemporaines : René Magritte continue à fasciner 50 ans après sa disparition.
Plus de 150 œuvres vont interroger notre regard et notre esprit : tableaux, sculptures, installations, dessins, photographies, films de Magritte et d'autres célèbres artistes. Entre autres œuvres majeures : l’iconique « Ceci n’est pas une pipe » (La trahison des images), de retour en Belgique pour la première fois depuis plus de 45 ans !
Marcel Broodthaers incarne sans doute le mieux la filiation artistique avec Magritte, dont la réflexion porte à la fois sur le statut de l’objet et sur celui du langage. D'autres artistes comme Andy Warhol, Jasper Johns, Robert Rauschenberg, Ed Ruscha, César, Sean Landers, David Altmejd, George Condo, Gavin Turk renouvellent notre interprétation du plus grand surréaliste belge.
L’expérience se prolonge au cœur du Musée Magritte où des créations actuelles dialoguent avec la plus grande collection d’œuvres de Magritte au monde.
L’exposition ainsi que le Musée Magritte seront exceptionnellement ouverts 7 jours sur 7, jusqu’au 18 février 2018.

Plus: https://www.fine-arts-museum.be/fr/expositions/magritte-l-art-contemporain


Marie Curie: 150th birthday celebration

Winning Nobel Prizes in both physics and chemistry, Marie Sklodowska-Curie paved the way for nuclear physics, chemistry as well as radiobiology and cancer therapy. To coincide with the 150th anniversary of Marie Sklodowska-Curie’s birth, SCK•CEN will explore the life, work and extraordinary legacy of one of science’s greatest pioneers. The day will also be devoted to 120 years of worldwide radiobiology research and pioneering radiobiological research in Belgium and at SCK•CEN. In particular, 7th of November will also be proposed as a National Day of Radiobiology. An exhibition entitled “Radiations: scenes of Marie Curie’s scientific life” will give the opportunity to learn more about Marie Curie’s life achievements.

Plus: http://science.sckcen.be/en/Events/Marie-Curie-150th-birthday-celebration-20171107-20171107-ad90d77a-8c9f-e711-80c4-ecf4bbc6e827?leftmainmenu=1


Nouvel instrument satellite pour mieux cartographier la pollution

TROPOMI: un nouvel instrument satellite pour mieux cartographier la pollution. Plusieurs équipes de l’Institut royal d’Aéronomie Spatiale de Belgique impliquées.
Le 13 octobre 2017, le satellite européen Sentinel-5 Precursor (Sentinel-5P) sera lancé par l'Agence spatiale européenne (ESA) depuis le Cosmodrome russe de Plesetsk.
A son bord se trouvera TROPOMI, un instrument qui rassemblera à l'échelle mondiale et à une résolution horizontale sans précédent de 7x3,5 km2 (taille minimale du pixel au sol), des données sur la composition atmosphérique liées à la qualité de l'air, à l'ozone et aux problèmes de changement climatique. Des sujets qui préoccupent plusieurs équipes de chercheurs au sein de l’Institut royal d’Aéronomie Spatiale de Belgique. En effet près de trente scientifiques de quatre équipes différentes sont impliqués dans ce projet.

Plus: http://www.aeronomie.be/fr/nouvelles-presse/2017-10-11-tropomi-sentinel-5p.htm


LES SINGES
La nouvelle exposition temporaire du Muséum des Sciences naturelles
du 11 octobre 2017 au 26 août 2018

Dès ce mois d’octobre, au Muséum des Sciences naturelles, pénétrez au coeur de la jungle et découvrez l’extraordinaire diversité des primates qui y vivent, se balancent de branche en branche, se suspendent par la queue, se promènent dans la canopée…
Dr Andrew Kitchener, Commissaire de l’exposition dans sa version originale (Édimbourg) et biologiste des vertébrés aux National Museums Scotland: «Nous sommes tous des primates mais que savons-nous exactement de ce groupe d’animaux fascinants ? LES SINGES est une exposition à voir absolument, la première en son genre de par le monde. Nous proposons aux visiteurs de découvrir la diversité des primates. Et d’affronter les conséquences des choix de société que nous posons et qui ont un impact sur le mode de vie des primates, ainsi que sur leur protection.»
D’immenses photos de la végétation dense des jungles, une lumière douce, des structures naturelles et quelques cris lancés d’un arbre à l’autre : vous pénétrez dans le monde des singes.
Chimpanzés, lémuriens, loris, gorille…, plus de 60 spécimens de singes naturalisés sont exposés : c’est probablement la plus remarquable collection de singes jamais présentée dans un musée. Cette collection a été spécialement assemblée pour cette exposition par les National Museums Scotland. Elle est la première à montrer le comportement des primates dans leurs milieux naturels sauvages. Poses dynamiques et large variété de comportements illustrent ainsi pour vous la vie de ces primates. Les spécimens présentés dans l’exposition n’ont été ni tués pour l’occasion, ni prélevés dans la nature.
Bienvenue dans le monde des singes!

Plus: https://www.naturalsciences.be/fr/museum/exhibitions-view/1388/6755/1221


La seconde atomique aura 50 ans ce 13 octobre 2017

Ce 13 octobre 2017, cela fera exactement 50 ans que notre mesure du temps n’est plus fondée sur les astres mais sur les atomes.
La seconde, unité de temps, fut définie à l’origine comme la fraction 1/86 400 du jour solaire moyen. Le « jour solaire moyen » était déterminé par les astronomes à partir des observations de la course des étoiles dans le ciel. En raison des irrégularités de la vitesse de rotation de la Terre, cette seconde était donc de durée variable. En 1960, la 11e Conférence Générale des Poids et Mesures approuva une nouvelle définition fondée une fraction de la durée de l’année tropique 1900.
Cependant, les recherches expérimentales avaient déjà montré qu’en utilisant une transition entre deux niveaux d’énergie d’un atome ou d’une molécule, on pouvait générer une unité de temps ayant une exactitude et une stabilité beaucoup plus élevées. Considérant qu’une définition de haute précision de l’unité de temps du Système international était indispensable pour la science et la technologie, la 13e Conférence Générale des Poids et Mesures a remplacé en date du 13 octobre 1967 la définition de la seconde par la suivante :
« La seconde est la durée de 9.192.631.770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l’état fondamental de l’atome de Césium 133. »
Les applications qui en ont découlé sont innombrables, tant dans le domaine scientifique que sociétal. Citons par exemple le GPS ou encore la synchronisation des réseaux de communication.
De nos jours, l’Observatoire royal de Belgique réalise et diffuse la seconde avec son ensemble d’horloges atomiques. Ces dernières sont également utilisées pour le bon fonctionnement du système Galileo.

Plus: http://www.astro.oma.be/fr/la-seconde-atomique-aura-50-ans-ce-13-octobre-2017/


2ème édition du Prix Numérisation pour le Développement
D4D - Digital for development

Après une première édition réussie du Prix Numérisation pour le Développement (D4D), le Musée royal de l'Afrique centrale (MRAC) et la Direction-Générale Coopération au Développement (DGD) sont heureux d'annoncer la deuxième édition. Le prix D4D Édition 2018 est lancé et les candidatures peuvent être soumises.
Organisé bisannuellement, le Prix D4D fait partie des priorités de la politique de Coopération au développement belge d'utiliser la technologie numérique comme un levier pour le développement.
Le prix D4D s'adresse à toute personne ayant un projet convaincant ou une idée innovante sur la numérisation pour le développement. Les participants ont la nationalité belge (y compris les ressortissants de l’UE ou les personnes jouissant en Belgique d’un droit de séjour illimité) ou proviennent d’un pays partenaire. Les participants peuvent soumettre les idées novatrices ou les startups dans la catégorie ‘iStartUp’, les ‘bonnes pratiques’ dans la catégorie ‘iStandOut’ ou participer au prix du public ‘iChoose’.
En 2016, le premier prix D4D a été attribué à Aksantimed (‘iStartUp’), Solarly (‘iChoose’) et BTC / Palestinian Ministry of Education and Higher Education (‘iStandOut’).
Les 3 lauréats seront proclamés lors de la cérémonie de remise des prix. Le salon des innovations et la remise des prix se dérouleront à l’automne 2018 au Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren.

Plus: http://prized4d.africamuseum.be/fr


Measuring Cost and Impact of Cybercrime in Belgium (BCC)

L'année passée, 66% des entreprises interrogées ont été victimes de l'une ou l'autre forme de cybercriminalité. C'est ce qu'il ressort de l'étude de BELSPO intitulée BCC, menée par l'Institut de Criminologie de l'Université catholique de Louvain, sous la direction de Letizia Paoli et en collaboration avec le Centre for IT & IP Law (professor Marie-Christine Janssens).

Plus: http://www.belspo.be/belspo/brain-be/themes_4_Strategic_fr.stm#BCC


Record mondial dans le laboratoire souterrain de Membach : une sphère de 4 grammes lévite depuis 8081 jours

Ce lundi 18 septembre 2017, un double record mondial a été battu à l’Observatoire royal de Belgique, en physique et gravimétrie. Le gravimètre à supraconductivité, un appareil destiné à mesurer la pesanteur et installé dans le laboratoire souterrain de Membach (près d’Eupen), a battu le record du gravimètre cryogénique qui aura fonctionné le plus longtemps en un endroit donné: 22 ans et 45 jours, ou 8081 jours.
C’est aussi, pour autant que l’on sache, la plus longue lévitation d’un objet supraconducteur dans un champ magnétique. Ce champ est généré par des courants persistants, qui furent injectés dans des bobinages supraconducteurs en 1995 et n’ont jamais été dissipés depuis lors. Bien que ce record ne soit pas d’importance fondamentale en physique de l’état solide (il ne contredit pas ce qu’attendent les physiciens spécialistes des courants persistants), il trouve sa place dans un « cabinet de curiosité ».

Plus: http://www.astro.oma.be/fr/record-mondial-dans-le-laboratoire-souterrain-de-membach/


Une bière surréaliste rend hommage à Magritte

C'est probablement l'un des projets les plus originaux de cette année 2017 qui commémore le cinquantième anniversaire du décès de René Magritte : le Musée Magritte lance une bière unique en hommage au grand surréaliste belge.
Le Musée Magritte s’est associé à la Brasserie de la Senne pour développer cette bière spéciale, 100% belge & surréaliste. C’est la toute première fois qu’un musée d’art développe une bière de ce type dont les caractéristiques ont été étudiées pour suggérer l’oeuvre pleine d’esprit de René Magritte. Le résultat est surréaliste : une bière blanche mais complètement noire ! La recette unique évoque le goût spécifique de la blanche (fraîcheur, légèreté, notes d'agrumes et de froment), tout en l'associant à une robe sombre. Ce concept incarne parfaitement l'univers fascinant de Magritte qui aimait conjuguer le jour et la nuit, l’ombre et la lumière, le visible et l’invisible (comme dans ses célèbres tableaux L'Empire des lumières ou Le retour).
Ce clin d’oeil aurait sans doute plu à l’artiste qui fréquentait régulièrement le café La Fleur en Papier Doré avec ses amis surréalistes et le Greenwich pour une partie d’échecs, au coeur de Bruxelles.
Produites en édition limitée, les bouteilles (de 33cl) seront exclusivement disponibles au Museum Café et dans le Magritte Shop des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, à partir du 1er octobre 2017.


Magritte in a Sky with Stars

Le 8 septembre, des artistes-poètes occupent le dôme du Planétarium et vous offrent des expérimentations poétiques dans le cadre du festival “Brussels Poetry Fest”.
Programme:
- Trio Qotob: Entity: pré-CD release.
- Un univers infini: Joy Slam (BE).
- Magritte: Kat Georges (NYC) & Peter Carlaftes (NYC).
- La Terre tourne: Laurence Vielle (BE-CH) & Catherine Graindorge (BE).
Le festival “Brussels Poetry Fest” s’adresse à un public d’amateurs. Il présente l’avant-garde de la poésie contemporaine, en dialogue avec la poésie plus traditionnelle.
La 4ième édition du Festival de la Poésie Brussels Poetry Fest vous présente la quintessence de la poésie internationale durant quatre jours en des endroits insolites ou nouveaux. La présente édition s’inspire de la série des tableaux de René Magritte “La Trahison des Images.”

Plus: http://www.belspo.be/belspo/organisation/actua/20170906_Planetarium_fr.pdf


Les jeunes entrent désormais gratuitement aux Musées royaux d’Art et d’Histoire!

Permettre aux jeunes d’entrer en contact avec l’art, la culture et la science est primordial pour le développement de citoyens responsables. En même temps, il est parfois financièrement inabordable pour les écoles d’organiser une sortie culturelle pour leurs élèves. C’est la raison pour laquelle les Musées royaux d’Art et d’Histoire de Bruxelles, avec le soutien de leur commission de gestion et de la secrétaire d’état en charge de la Politique scientifique Zuhal Demir, ont décidé d’accorder, à partir de ce mardi 5 septembre, la gratuité d’accès à ses collections permanentes à toutes les personnes âgées de moins de 19 ans, en visite individuelle ou en groupe. Ceci concerne donc également les groupes scolaires. La gratuité est aussi octroyée à tous les visiteurs souffrant d’un handicap (sur présentation d’une carte), ainsi qu’à leur accompagnateur éventuel.
Le prix d’entrée pour les collections permanentes des musées a par ailleurs été aligné sur les standards internationaux, plus conformes au marché (10 € au lieu de 8 pour un visiteur adulte pour le Musée du Cinquantenaire ou le Musée des Instruments de Musique, 7 € au lieu de 5 pour la Porte de Hal). Les tarifs pour réserver une visite guidée ont eux aussi été légèrement augmentés. Les Musées royaux d’Art et d’Histoire ambitionnent en permanence d’offrir les meilleurs services possibles à leurs visiteurs.
Les Musées royaux d’Art et d’Histoire se composent du Musée du Cinquantenaire, du Musée des Instruments de Musique, de la Porte de Hal ainsi que des Musées d’Extrême-Orient à Laeken (actuellement fermés pour rénovation).


Pre-announcement ESS Call for Round 10 Question Module Design Teams

The European Social Suvrey ERIC is pleased to pre-announce the ‘Call for multi-national teams of researchers to submit applications for modules of questions to be fielded as part of Round 10 of the European Social Survey (ESS)’. Applications for both new and repeat modules will be invited.
The call for Round 10 QDTs will formally open by mid-October 2017. Provisional details and timings are available from our website http://www.europeansocialsurvey.org/about/singlenew.html?a=/about/news/essnews0032.html


Une carte postale de James Ensor : acquise par la Bibliothèque royale de Belgique, l’objet se révèle rarissime

Lorsque la Bibliothèque royale de Belgique achète il y a quelques semaines des œuvres de James Ensor (1860-1949), Pol Bury (1922-2005) et Panamarenko (°1940) à une petite vente publique à Bruxelles, cette estampe d’Ensor ne laisse rien paraître des trésors qu’elle renferme. La pièce, plus exceptionnelle qu’elle ne le semblait au premier abord, se révèle être un rarissime « premier état », édition originale, d’un autoportrait du peintre, comme cela a été dévoilé grâce à l’expertise de la restauratrice.

Plus: https://kbr.prezly.com/une-carte-postale-de-james-ensor--acquise-par-la-bibliotheque-royale-de-belgique-lobjet-se-revele-rarissime#


Ouverture d'une exposition commémorative

Jusqu’au 15 août 2017 se tient, aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB), l’exposition « 14-18 : hommage d’artistes australiens et néo-zélandais ». Dans le cadre des commémorations de la Première Guerre mondiale, le gouvernement australien a offert une série de 10 gravures aux MRBAB, unique institution belge ayant bénéficié de ce précieux don.
Ces gravures réalisées par des artistes australiens et néo-zélandais rendent hommages aux soldats tombés pendant la bataille de Passchendaele, entre le 31 juillet et le 6 novembre 1917.
L’exposition – qui a bénéficié du soutien de la Chancellerie du Premier Ministre – a été inaugurée le mardi 25 juillet en présence de Dr Brendan Nelson, Directeur de mémorial australien de la guerre, de S.E. Dr Mark Higgie, Ambassadeur australien en Belgique et de Mme Colette Janssen des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique.

Plus: https://www.fine-arts-museum.be/fr/expositions/14-18-hommage-d-artistes-australiens-et


UNESCO MAB Young Scientists Awards
Application 2018
Submission of proposals 15/12/2017

Since 1989 MAB has been providing 10 young researchers each year with awards of up to US$ 5,000 in support of their research on ecosystems, natural resources and biodiversity. Through the MAB Young Scientists Awards, MAB is investing in a new generation of scientists worldwide because we think well-trained and committed young people are key to addressing ecological and sustainability issues.
The deadline for submission of application forms for the 2018 MAB Young Scientists Awards is 15 December 2017.

  • Priority is given to interdisciplinary projects carried out in biosphere reserves designated under the Man and the Biosphere Programme or potential biosphere reserves, and which contribute to the implementation of the Lima Action Plan (LAP) for Biosphere Reserves and the Sustainable Development Goals (SDGs).
  • Applicants from developed countries are eligible for Awards only in exceptional cases or if working in joint partnership with developing countries.
  • Applicants can not be not older than 35 years of age (at the closing date of the application).
  • Awards are set at a maximum of US $5,000 each and the research supported by an Award should be completed within 2 years.

Plus: http://www.belspo.be/belspo/organisation/actua/2018 MAB-YSA_EN.pdf


IPCC : Special Report Global Warming of 1.5 °C

L'évaluation par des expert du premier projet du "IPCC Special Report Global Warming of 1.5°C" se déroulera du 31 juillet au 24 septembre 2017.
Pour participer à titre d'expert, veuillez vous enregistrer.
L'inscription sera ouverte jusqu'au 17 septembre 2017.


25 years of Belgians in space

2017 is a very special year for Belgium. The entire country celebrates its two famous Belgian astronauts, Dirk Frimout and Frank de Winne, who flew to space 25, 15 and 10 years ago. The 25th anniversary fits in the World Space Week that is held from 4 till 10 October all over the world. This year’s theme is “ Exploring New World in Space”.
SCK•CEN would like to invite you on 6 October 2017 to celebrate this anniversary in presence of astronaut Frank de Winne. This day will be dedicated to the Belgian contribution to human spaceflights in view of future human space exploration. This is an unique opportunity for scientists, professionals and students to share experiences.

Plus: http://science.sckcen.be/en/Events/Belgians-in-space-20171006-20171006-4fd4ce96-3f66-e711-80c4-ecf4bbc6e827?leftmainmenu=1


INDIA Astronomy call "2017B-Early-Science" is open

ARIES invites members of the Indian and Belgian astronomy community to participate in the call for observing proposals (2017B-Early Science) for the 3.6m Devasthal Optical Telescope (DOT). India has 93% share in the telescope time of which 33% is guaranteed to ARIES, and the Belgian share is 7%. The Principal Investigator of the proposals should have affiliations at Indian or Belgian academic institutions and/or universities.
> The observing period: 1st of October, 2017 to 31st of January, 2018
> The proposal submission deadline: 1st of August, 2017 23:59:59 IST

Plus: http://www.aries.res.in/dot/


Nuit des étoiles 2017
Le mercredi 09 août de 22h à 24h

Venez observer les étoiles depuis le site exceptionnel de l’Observatoire royal de Belgique en compagnie d’astronomes professionnels et amateurs!
Pour la troisième fois, le public est convié à découvrir le ciel étoilé grâce aux télescopes amateurs installés au milieu des prestigieuses coupoles de l’Observatoire à Bruxelles. Puisque les télescopes historiques de l’Observatoire ne se prêtent pas pour ce type d’observations, des télescopes amateurs seront installés au centre du parc pour permettre au plus grand nombre de découvrir les beautés du ciel. Et comme cette nuit se déroulera aux alentours du maximum de l’essaim météoritique des Perséides, grandes seront les chances de voir passer des étoiles filantes!

Plus: http://www.belspo.be/belspo/organisation/doc/Agenda/20170809_NightStars2017_fr.pdf


74.000 visiteurs pour l’exposition Rik Wouters!

La rétrospective Rik Wouters des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) a accueilli un total de 74.421 visiteurs en moins de 4 mois.
L’exposition rassemblait pour la première fois la plus importante collection d’œuvres de l’artiste. 200 peintures, sculptures et œuvres sur papier ont plongé les visiteurs dans l’univers chatoyant et spontané de Wouters, entre fauvisme et avant-garde. Plus de 30 musées, institutions et collectionneurs privés belges et étrangers ont prêté leurs œuvres – dont certaines jamais montrées au public. Cette exposition majeure a clôturé, en apothéose, les hommages liés au centenaire de sa mort.
Après Ensor, Khnopff, Spilliaert, Magritte, Delvaux ou Alechinsky, les MRBAB poursuivent – avec succès – leur exploration monographique des phares de l’art belge moderne et contemporain.

Plus: https://www.fine-arts-museum.be/fr/presse/communiques-de-presse/74-000-visiteurs-pour-l-exposition-rik-w


L’efflorescence algale le long de la côté belge détectée depuis l’espace

En mai 2016, des scientifiques ont constaté une intense efflorescence algale juste devant la côte belge. Cette prolifération a été mise en évidence à l’aide du satellite européen Sentinel-2. Ce satellite peut aider à surveiller des régions inaccessibles pour un navire océanographique. En 2017, ce même phénomène a été identifié sur des images satellites.

Plus: https://www.naturalsciences.be/fr/news/item/6753


La Belgique pionnière dans la lutte contre les émissions de soufre des navires

La Belgique pionnière dans la lutte contre les émissions de soufre des navires En 2016, des chercheurs de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique ont utilisé pour la première fois le « renifleur électronique » – ou sniffer-sensor en anglais – à bord de l’avion du programme de surveillance aérienne de la mer du Nord belge. Ce capteur innovant mesure les émissions de soufre des navires en mer. En 2016, il détectait des valeurs suspectes pour près de 10 % des navires contrôlés. La Belgique est l’un des premiers pays à faire de tels relevés dans le cadre d'un projet pilote européen. Cette nouvelle méthode et ses résultats ont été présentés aux services policiers, tribunaux et autres scientifiques, et ont suscité énormément d’intérêt au niveau international. Cette surveillance pourrait rapidement être standardisée à travers toute la mer du Nord.

Plus: http://www.belspo.be/belspo/organisation/actua/20170706_KbinIrsnb_fr.pdf


Belgium joins European cooperation on high-performance computing

Belgium is the 8th EU country to sign the European declaration on high-performance computing. Belgium will participate in the joint efforts to build the next generation of computing and data infrastructures.

Plus: https://ec.europa.eu/digital-single-market/en/news/belgium-joins-european-cooperation-high-performance-computing


Once upon a time: le Musée du Cinquantenaire met à l’honneur sa collection de montres émaillées.

Qu’elles soient bassines, oignons, de gousset ou de ceinture, les montres émaillées des années 1650-1850 sont des chefs-d’œuvre miniatures dont les décors, réalisés avec brio par des artisans de génie, invitent celui qui les admire à un véritable voyage au cœur même des modes et des goûts de l’époque. Avec son exposition Once upon a time (17 mai – 17 septembre 2017), le Musée du Cinquantenaire vous propose de l’accompagner dans cette promenade dans le temps.
Après avoir connu le succès avec ses expositions Sarcophagi et Ukiyo-e, le Musée du Cinquantenaire de Bruxelles poursuit sa politique de mise en lumière de ses fabuleuses collections. L’institution possède dans ses réserves de nombreuses montres anciennes absolument uniques. L’exposition Once upon a time est née du désir de mettre en évidence une facette particulièrement attachante de cet ensemble, à savoir les montres émaillées (1650-1850). Elle met à l’honneur le génie des émailleurs, franco-suisses pour la plupart, qui ont su, par le biais du procédé de l’émaillage, transformer de simples montres en bijoux précieux.

Plus: http://www.kmkg-mrah.be/fr/expositions/once-upon-time


Opération "Faucons pour tous 2017": L’envol… d’un jour à l’autre!

Ne ratez pas l’occasion d’observer un spectacle impressionnant. Le premier envol des fauconneaux de la Cathédrale des Saints Michel et Gudule de Bruxelles et de l’église Saint Job d’Uccle est imminent. Celui-ci est attendu dans les heures qui viennent…
La femelle de la Cathédrale a déjà élevé 45 fauconneaux, bientôt 3 de plus, un record !? Quant à la femelle d’Uccle, elle est en passe de mener à l’envol 4 fauconneaux sur 4 œufs pour la troisième année consécutive.
Les fauconneaux ne seront bientôt plus de simples bipèdes ! Les trois fauconneaux de la Cathédrale et les quatre fauconneaux d’Uccle ont 6 semaines ou presque. Dans quelques heures, dans quelques jours, ils quitteront leur nid pour toujours ! En 6 semaines, ils seront passés d’un poids de 35 grammes à celui d’1 kilo (pour les femelles, plus grosses que les mâles) et d’un mignon petit duvet blanc à un plumage complet qui leur permettra de piquer à du 400km/h!
Ils exercent leurs ailes avec vigueur. Ils sortent du nid et passent beaucoup de temps entre les pilastres du balcon. Ils font les équilibristes sur les corniches et autres rambardes. Ils observent le ciel.
Depuis plusieurs jours, les fauconneaux sont de moins en moins nourris par leurs parents. C’est probablement une manière de les stimuler à l’envol et certainement un moyen de leur faire perdre du poids. Un bon rapport poids/longueur des ailes est essentiel à un envol réussi.
Venez observez ces comportements étonnants. Vous y trouverez une sélection de photos et films, les liens des caméras en direct et du blog http://www.fauconspelerins.be/blog?lang=fr.
Jusqu’au 25 mai, rejoignez nos ornithologiques au Poste d’observation installé sur le parvis de la Cathédrale (rue du Bois sauvage, 1000 Bruxelles) de 12h00 à 18h00. Nous répondrons à toutes vos questions et vous montrerons, à l’aide d’un puissant télescope, les premiers essais de vol des fauconneaux.

Plus: http://www.fauconspelerins.be/?lang=fr


Rodin prend vie au Musée Fin-de-Siècle!

Le Musée Fin-de-Siècle et Cinéart rendent hommage à Rodin, décédé voici 100 ans. Le 24 mai, parallèlement à la projection du film « Rodin » au festival de Cannes, se déroulera la première belge de ce film au cœur des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Les VIP découvriront également les plus célèbres œuvres de Rodin au cours d’une visite exclusive du Musée Fin-de-Siècle.
A Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat: ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme Le Baiser et Le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.
Sélectionné en Compétition Officielle au Festival de Cannes 2017
http://www.cineart.be/fr/movie/rodin.aspx.

Plus: https://www.fine-arts-museum.be/fr/actualites/rodin-prend-vie-au-musee-fin-de-siecle


Grande fête des insectes
ce samedi 27 mai 2017 au Parc Léopold

Samedi 27 mai, participez à la journée de lancement de la Semaine des insectes (27/05-04/06).
Au programme: des balades guidées, une parade d’insectes géants, une initiation au street art pour les enfants, des dégustations d’insectes, des grimages et des rencontres avec des experts… Venez faire la fête avec les p’tites bêtes pour mieux les connaître !
Quand? Le samedi 27 mai de 10 à 18h
Où? Autour de l’étang du Parc Léopold (à l’arrière du Muséum des Sciences Naturelles)
Combien? Rien du tout, c’est gratuit!
Pour qui? Pour tous

Plus: https://www.naturalsciences.be/fr/news/item/6731/


Des restes de dromadaire romain retrouvés à Tongres

Des archéologues ont authentifié des ossements découverts à Tongres en 2014 et 2015 comme appartenant à un dromadaire mâle adulte. Il s’agit de fragments du crâne de l’animal, précise l’archéozoologue Bea De Cupere de notre Institut, qui a examiné les ossements.
"Les éléments du crâne, notamment de la mâchoire supérieure, ont été mis au jour dans un fossé qui traversait un mur de l'époque romaine (IIIe siècle)", a précisé De Cupere. Une analyse C14 par l'Institut royal du Patrimoine artistique montre que l'animal vivait au début du IVème siècle.

Plus: https://www.naturalsciences.be/fr/news/item/6734


Conclusions de la Journée d’Inspiration sur les abeilles: vers plus d’action et de collaboration tenue ce lundi 15 mai 2017

Les abeilles jouent un rôle clé dans la biodiversité et l'approvisionnement alimentaire, mais sont fort menacées, ce qu’une étude internationale a récemment souligné. La Belgique s’attaque à ce problème avec de nombreuses initiatives visant à contrer la disparition de l'abeille domestique et des abeilles sauvages. Afin d’harmoniser tous les projets, actions et campagnes et apprendre les uns des autres, une journée d’inspiration s’est tenue le 15 mai à l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique.

Plus: http://www.belspo.be/belspo/organisation/actua/20170517_KbinIrsnb_fr.pdf


Zomerschool Sterrenkunde 2017

Dit jaar organiseert de Vereniging voor Sterrenkunde (VVS) opnieuw een Zomerschool Sterrenkunde. In vier dagen maken de deelnemers kennis met vele verschillende aspecten van de sterrenkunde. Dat gebeurt via lessen maar ook met veel praktisch labowerk, waarin men zelf aan de slag gaat om sterrenkundige ontdekkingen te doen.

Plus: http://www.vvs.be/de-vereniging/zomerschool-sterrenkunde


La plus ancienne "baleine à fanons" avait des dents

Des paléontologues, dont notre collègue Olivier Lambert, ont découvert au Pérou le plus ancien mysticète exhumé à ce jour. L’analyse d’une baleine fossile de 36,4 millions d’années montre que les membres postérieurs des baleines se seraient résorbés plus récemment que ce qui avait été estimé jusqu’alors. Mais le plus important, c’est ce que révèle son crâne : les ancêtres des baleines à fanons se nourrissaient, au moins en partie, par aspiration (suction feeding) bien avant que leurs dents ne soient remplacées par des fanons. L’étude est publiée ce 11 mai dans la revue scientifique Current Biology.
Les chercheurs ont mis au jour cette petite baleine fossile (3,75 à 4 m de long) dans le bassin Pisco, au sud du Pérou. Datant de l’Éocène supérieur, c’est le plus ancien membre connu du groupe des Mysticètes (les baleines à fanons et leurs cousins fossiles). Les mysticètes modernes, comme la baleine bleue et la baleine à bosse, ont la mâchoire supérieure pourvue de longues plaques de kératine prolongées par des poils. Ces fanons leur permettent de retenir de grandes quantités de proies – de petits animaux marins tels que des crevettes et de petits poissons – dans la gueule. Mais la baleine nouvellement décrite avait des dents, d’où son nom: Mystacodon, c'est-à-dire «mysticète denté».

Plus: https://www.naturalsciences.be/fr/news/item/6728


Vlaamse Sterrenkunde Olympiade bekroont finalisten

Op zaterdag 6 mei 2017 ging de finale van de Vlaamse Sterrenkunde Olympiade door in UGent Volkssterrenwacht Armand Pien te Gent. Het werd een bijzonder spannende eindstrijd, waaruit Junyao Zhou uit Nieuwpoort als winnaar naar voren is gekomen. Thibeau Wouters (Onze-Lieve-Vrouw-Waver) en Pieter Luyten (Waasmunster) werden respectievelijk tweede en derde.

Plus: http://www.belspo.be/belspo/organisation/actua/20170507_VVS.pdf


Trois nouvelles espèces dans une lande restaurée à Bruges

Un mille-pattes, une araignée et un coléoptère jamais observés en Belgique : c’est ce qu’ont découvert des biologistes et des bénévoles dans des parcelles de lande récemment restaurées dans la région de Bruges. Pour Wouter Dekoninck, entomologiste à l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRSNB), «la restauration d’une lande séculaire est un bienfait pour les insectes».
Vers 1775, le nord de la Flandre occidentale comptait environ 9 000 ha de landes, bien plus du double de la Lande de Kalmthout aujourd’hui. En 2002, un inventaire n’en recensait plus que 38 ha entre Jabbeke et Aalter. Mais désormais, la lande autour de Bruges est en cours de restauration. La bruyère cendrée, la bruyère des marais et la callune sont à nouveau en expansion, au profit des insectes et autres arthropodes typiques de cet habitat. C’est ce qu’ont pu constater des biologistes de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique.

Plus: https://www.naturalsciences.be/fr/news/item/6716


XperiBIRD.be: Un nouveau réseau social est né!

Suivez via une map interactive l’histoire de 200 nichoirs installés au cœur de nos écoles belges et observés par nos écoliers.
c’est à ce jour:
200 nichoirs pour mésanges,
1 caméra d’observation contrôlée par un nano-ordinateur dans chaque nichoir,
90 jours d’observation au printemps,
Plus de 1 000 élèves investis, qui collectent des données sur les nichées et les partagent,
Des milliers de photos, de vidéos, de questions et de réponses partagées sur la toile
Vous y trouverez une carte interactive des nichées en cours qui reprend les événements marquants de chaque couvée et un blog où se croisent les récits illustrés de photos et vidéos des différents participants. Rendez-vous sur www.xperibird.be pour suivre ce grand projet citoyen d’observation de la nature porté par des élèves de primaire et secondaire.

Plus: http://www.belspo.be/belspo/organisation/actua/20170504_KbinIrsnb_fr.pdf


Summer school in radiobiology

The “summer school in radiobiology” will be run at the Belgian Nuclear Research Centre (SCK-CEN), Mol, Belgium from August 16th till August 25th 2017.
The link for registration
This course is targeted at 16 to 20 year-olds, i.e. students who, in September 2017, will enter their last year of Secondary school up to those entering the final year of a bachelor degree course.
Deadline for application is May 15 2017.
The course is free of charge and will be run in English. The number of selected students will be limited to 20. Dormitories will be available if needed.
The course is financially supported by the European Commission (EU Horizon2020 CONCERT grant).


Colloque «Qui fait quoi pour les abeilles?»

Le 15 mai 2017, cela bourdonne au Muséum des Sciences naturelles ! Organisations de terrain, scientifiques, pouvoirs publics… dévoilent leurs actions, leurs projets, leurs campagnes et partagent leurs expériences. Et cela concerne aussi bien les abeilles sauvages que l'abeille domestique ! Les principaux objectifs de la journée sont : (s')informer, (s')inspirer, rencontrer d'autres acteurs et nouer de nouvelles collaborations. L'inscription est gratuite.

Plus: http://www.vivelesabeilles.be/Bijen/fr/colloque_703.aspx


Visite royale haute en couleurs dans l’exposition Rik Wouters aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Ce jeudi 27 avril 2017, Leurs Majestés le Roi Philippe et la Reine Mathilde ont visité la rétrospective Rik Wouters, en compagnie de Michel Draguet (Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique) et de Herwig Todts (Musée Royal des Beaux-Arts Anvers). Zuhal Demir, Secrétaire d'État à la Politique scientifique, a également suivi la visite et effectuait, à cette occasion, sa première visite officielle des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Les souverains ont découvert les réalisations des jeunes de l'IRSA dans l’espace atelier de Rik Wouters, avant d’apprécier les peintures, sculptures et dessins emblématiques de cet artiste belge majeur.

Plus: https://www.fine-arts-museum.be/fr/expositions/rik-wouters


A propos de ce site

Données personnelles

© 2018 SPP Politique scientifique